Covid-19 : l’ARS Grand Est lance un nouvel appel à renfort

L’ARS Grand Est vient de lancer un nouvel appel à renfort pour les hôpitaux et les établissements médico-sociaux.
 

Après avril dernier, l’ARS Grand Est vient de lancer un nouvel appel à renfort pour les hôpitaux et les établissements médico-sociaux. Pour quelles raisons ? « Même si la phase aigüe est passée, les activités de soins courants ont repris et les personnels ont besoin de souffler », précise l’ARS, qui rappelle que les personnels des établissements ont subi une forte activité ces derniers mois.
 
Les professions recherchées (temps partiel ou temps complet) sont les suivantes : infirmiers, infirmiers spécialisés en soins critiques, kinésithérapeutes, aides-soignants… Qu’il s’agisse de professionnels en activité, d’étudiants ou de retraités.
 
 « Nous voulons être prêts pour faire face, au cas où, a expliqué aux Dernières nouvelles d‘Alsace Carole Cretin, la directrice de la stratégie à l’ARS Grand Est. Ces réservistes vont pouvoir aider dans les campagnes de dépistage par tests PCR, qui s’accentuent, et il faut anticiper le retour de vacances des habitants de la région, qui vont vouloir se faire dépister. »
 
Et d’ajouter que cet appel est aussi « pour continuer à venir soulager nos équipes, à la fois les soignants dans nos établissements de santé, mais aussi dans les structures médico-sociales, dont les Ehpad, pour prendre en charge les personnes âgées ou handicapées ».
 
Pour s’inscrire, rendez-vous ici.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Depuis peu, l’ANSSI propose des parcours de cybersécurité aux établissements de santé. L’objectif ? Les accompagner pour les aider à mieux résister...

L’ordonnance est claire. À partir du 1er janvier 2022, l’activité mixte et l’activité libérale intra-hospitalière se verront assouplies. Des...

Presse auscultée. Agent d’entretien, agent administratif, agent de sécurité ou encore standardiste… Depuis le début de la crise il y a un an, ils...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.