Coronavirus : le monde médical percuté par le racisme anti-asiatique

De nombreux soignants tirent la sonnette d'alarme car la bêtise se propage plus vite que le coronavirus !!

C’est un dégât collatéral de la crise de l’épidémie de coronavirus 2019-nCoV : la propagation de l’épidémie de racisme anti-asiatique qui se répand, en particulier dans le monde de la santé. De nombreux acteurs de santé tirent la sonnette d’alarme, comme le syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) dans un récent communiqué : « le SNJMG condamne fermement tous les actes et propos scientifiquement infondés et éthiquement inacceptables qui se répandent ces derniers jours, à l’occasion d’une menace épidémique originaire de Chine. » Et de poursuivre : « Fin 2019, une maladie apparait dans la ville chinoise de Wuhan. En quelques jours, il a été possible d’établir le séquençage de l’agent infectieux responsable, un nouveau variant de la famille des coronavirus, dénommé 2019-nCoV… Pourtant, depuis la médiatisation de la maladie, des discours et des comportements de défiance voire stigmatisants à l’égard des personnes d’origine asiatique ou perçues comme telles se répandent dangereusement (3). Et souvent, ils accompagnent des discours pseudo scientifiques… qui n’ont rien de scientifique ! »

Dans un tweet de ce dimanche à midi, enlevé depuis, le Dr Patrick Pelloux dénonce pour sa part l’attitude de certains médecins de SOS Médecins, qui refuseraient de prendre en charge des patients asiatiques : « quand la psychose du #coronavirus gagne les soignants on va droit à la crise par désorganisation du système de santé : les médecins de ville dont SOS médecins ne vont plus chez les Asiatiques. Nous devons garder notre calme !!! » Sollicité par Cnews, le Dr Pierre Henry Juan, président de SOS Médecins a assuré n’être pas au courant de discrimination de ce genre. 

Sur le groupe Facebook « Perles de samu », des soignants et médecins relatent des anecdotes qu’ils ont recueilli aux urgences, suite à la crise du #coronavirus, qui témoignent de la bétise raciste qui est en train de se propager. 
Isabelle S. agent de régulation médicale, relate un message qu’elle a pris soin de noter : « a commandé des chausssures de sécurité sur Amazon, elles sont venues de chine. Vient ce soir car depuis ce matin pense avoir de la fièvre et tousse pense avoir contracté le coronavirus. » Plus loin dans les commentaires on peut lire : « ai les même. La on était dans de la chinophobie. Camarade de classe chinois et maman persuadée que le papa chinois fait des aller retour en Chine en douce et donc à ramener le Corona. On n'a pas appeler l'équipe de psy pour la maman car HDT de la mere n'aurait pas été bénéfique pour le patient » WUD a juste envie de faire passer un message : on se détend !!

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Les consultations ''gratuites'' débarquent aux Etats-Unis
Le Réveil de la HAS
Un diagnostic doit toujours être élaboré avec le plus grand soin, en y consacrant le temps nécessaire, en s'aidant des méthodes scientifiques.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.