Comme les docs, les pharmaciens se font désormais rembourser leur Trod Angine !!

Un arrêté publié au JO ce jour autorise les pharmaciens à réaliser des TROD Angine, et à se les faire rembourser par l'assurance maladie ! Peuchère !!

Après avoir eu l’autorisation de prescrire des tests rapides d’orientation diagnostique (Trod) de l’angine, les pharmaciens ont désormais la possibilité de pouvoir se les faire rembourser par l’assurance maladie. Dans le Journal officiel de ce jour, un arrêté du 30 janvier fixe les tests de diagnostic rapide pouvant être réalisés par les pharmaciens et qui donnent lieu à une rémunération prise en charge par l’assurance maladie.

Comme tout le monde le savait déjà, il s’agit des « tests oro-pharyngés d'orientation diagnostique des angines à streptocoque beta-hémolytique du groupe A ». C’est l’avenant 18 à la convention pharmaceutique qui a permis ce petit miracle : faire en sorte qu’un non médecin puisse se faire rembourser une prescription médicale ! La tarification pour cet acte varie selon que le « patient » se présente de lui-même à la pharmacie (6 euros HT), ou lorsque le patient est orienté par un médecin (entre 6 et 7,35 euros HT). La réalisation du TROD est remboursée à 70% par l’assurance maladie obligatoire et le reste par les complémentaire santé. 

En novembre dernier, l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) publiait un état des lieux des tests oro-pharyngés rapides des angines. L’ANSM rappelle que « ces tests sont encore peu utilisés actuellement par les médecins ». Heureusement, les pharmaciens viennent à la rescousse !! En tout et pour tout, l'ANSM liste 32 Trod : faites votre choix !

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Tâches administratives, CPAM...
Erreur sur une ordonnance pommade oculaire crème érectile
Lorsqu’une prescription pour une pommade oculaire se termine avec de la crème érectile dans l’œil, on peut se poser la question de l’impact de l’...
L’assurance maladie lance une expérimentation sur la e-carte pour une durée d’un an. Les CPAM du Rhône, des Alpes-Maritimes sont notamment concernées.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.