CHU de Rennes : un centre de dépistage dédié aux professionnels de santé

Le CHU de Rennes vient d’ouvrir un nouveau « drive Covid-19 Pro » pour dépister les professionnels de santé de retour de congés.

Le 6 juin dernier, le CHU de Rennes avait déjà ouvert un centre de dépistage Covid-19 sous forme de drive (piétons et voitures) qui reçoit près de 280 patients par jour. En parallèle, l’établissement a mis en place le dépistage (test PCR) de ses professionnels de santé de retour de congé grâce à un nouveau dispositif dédié, précise un communiqué daté du 7 septembre dernier qui annonçait que 641 prélèvements avaient déjà été effectués au 4 septembre.
 
Mis en place sur son site principal de Pontchaillou, ce nouveau drive Covid-19 Pro comprend 2 lignes de prélèvements, soit une capacité de 165 à 170 prélèvements par jour. Le travail s’effectue en lien étroit avec le service de santé au travail (SST) fortement impliqué dans le dispositif, comme il le fut au plus fort de la crise : ligne téléphonique dédiée aux professionnels 7/7 jours, unité de dépistage des cas de Covid pour les professionnels de santé, dispositif de soutien psychologique…

Prise de rendez-vous via Doctolib

Afin de confirmer l’opportunité du dépistage, les professionnels répondant ou pensant répondre aux critères sont invités à contacter, en cas de questions ou doutes, la ligne téléphonique mise en place par le service de Santé au travail et de pathologies professionnelles et environnementales du CHU. Pour se faire prélever, chaque professionnel prend alors rendez-vous en ligne via Doctolib, sans ordonnance, avec un accès à un agenda dédié.
 
La décision du dépistage et le suivi des mesures relèvent de la responsabilité individuelle et collective de chaque professionnel de santé. Ce qui n’a pas empêché le drive Covid-19 Pro de tourner « à plein régime » dès son ouverture, précise le communiqué.
 
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Si l'association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf) estime avoir été écoutée et va signer le protocole d'accord pour les étudiants...
Une vingtaine de représentants des acteurs de la psychiatrie viennent d’exprimer leur profonde déception, suite à l’annonce du plan "Ma santé 2022,...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.