À cheval sur son titre, un médecin vendéen est suspendu 15 jours

À Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée), un med gé un peu tatillon a été sanctionné par une interdiction d’exercer de deux semaines, après avoir piqué une crise et insulté le personnel d’un Ehpad en 2018. Un employé l’avait appelé « Monsieur » et pas « Docteur »…

Un med gé vendéen a craqué son slip. En termes ordinaux, on dit : « Il résulte de la déclaration d’événement indésirable et de la fiche de dysfonctionnement établies par les membres du personnel de l’Ehpad que le médecin s’est montré particulièrement agressif avec l’équipe soignante, et a insulté l’agent infirmier en poste ce jour-là ».
 
Pour ce comportement datant de mai 2018, le praticien de la ville de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, a été condamné par la chambre disciplinaire de l’Ordre régional des médecins des Pays de Loire à deux semaines d’interdiction d’exercer, rapporte le Courrier vendéen.
 
La raison ? Un comportement impardonnable d’un membre du personnel de l’établissement qui s’était permis de l’appeler « Monsieur », et non « Docteur » ! Il n’y a vraiment plus de respect…
 
La chambre disciplinaire n’a pas retenu de circonstances atténuantes. Le MG avait pourtant expliqué (entre autres) que les autres l’avaient fait exprès et que, OK, il s’était un peu « énervé ». Faut pas déconner, le mec n’a pas fait 10 ans d’études pour se faire insulter.
 
Lire la suite de l’article

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Après le Rhône et les Alpes Maritimes, c’est au tour de dix nouveaux départements de devenir le terrain d’expérimentation de la carte vitale...

A partir du 1er octobre, les soignants libéraux pourront vacciner leurs patients avec le sérum des laboratoires Pfizer/BioNTech.

Alors que l’antibiorésistance gagne du terrain, la HAS a décidé de riposter. Au programme ? Des to-do-list synthétiques encourageant la réduction des...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.