54 heures de travail par semaine pour les généralistes libéraux

La Drees a publié une enquête sur le temps de travail des médecins généralistes libéraux. Stable, toujours élevé, et toujours inégal. Et on se rattrape sur les vacances !
 

Les médecins travaillent beaucoup. Ça n’est pas une grosse surprise. La Drees (1) a publié son Panel d’observation des pratiques et conditions d’exercice en médecine générale. Les MG travaillent toujours autant : 54 heures par semaine en moyenne, tout compris. Pour près de deux tiers d’entre eux, le temps de travail est supérieur à 50 heures. Pour un quart, il dépasse même les 60 heures. Ce n’est pas aux 35 heures qu’un MG se fait 60 000 euros par an !
 
Contrairement aux rumeurs qui courent dans les villes et dans les campagnes, les généralistes ne travaillent pas de moins en moins. Pas les libéraux, en tout cas. Le panel révèle en effet que le temps de travail moyen est « quasiment stable depuis 2014, après une baisse entre 2011 et 2014 », précise la Drees.
 

Source :
Le quatrième Panel d’observation des pratiques et conditions d’exercice en médecine générale est une enquête menée en France métropolitaine par la Drees, les observatoires régionaux de la santé (ORS) et unions régionales des professions de santé-médecins libéraux (URPS-ML) des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Pays de la Loire, auprès de 3 300 médecins généralistes libéraux, installés au 1er janvier 2018, ayant au moins 200 patients en tant que médecin traitant et sans mode d’exercice particulier exclusif (comme homéopathe ou acupuncteur). Cette vague d’enquête a été menée par téléphone d’octobre 2018 à février 2019.

 

Burnes out

Dans le détail, 52 des 54 heures de travail sont consacrées à l’exercice libéral. Les deux heures restantes représentent une part d’activité salariée (Ehpad, vacations à l’hôpital notamment). Sur les 52 heures de libéral, une bonne part est dédiée au travail non médical : 14 %, soit environ 7h30. Ce temps est utilisé pour la gestion du cabinet et la coordination (5h30), mais aussi pour la formation (2h).
 
Le temps de travail est pondéré par le sexe du praticien. De ce côté, la différence est significative : si le temps non médical est quasiment équivalent, le temps médical diffère largement. Alors que les hommes passent en moyenne 46 heures et 30 minutes par semaine auprès de leurs patients, les femmes sont plus raisonnables et se limitent à 41 heures.

 

Repos du guerrier

Petite différence hommes-femmes sur le temps de consultation également. En moyenne, il est de 18 minutes, mais les femmes médecins passent 1 minute 30 de plus que leurs homologues masculins avec leurs patients. Les déplacements sont deux fois plus chronophages (37 minutes par visite).
 
Si les statistiques présentées par la Drees ne donnent pas très envie, 60 % des médecins déclarent néanmoins que leur temps de travail est plutôt en accord avec leurs aspirations à la vie privée – même si les praticiens au plus gros volume de travail sont les moins enclins à s’en satisfaire. Un élément peut expliquer ce relatif bien-être : les med gé se la coulent douce en vacances : alors qu’ils prenaient en moyenne 5,3 semaines par an en 2010, ils s’en octroient désormais 6,2. Propre.
 
 
 
(1) Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
 

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Plus de huit médecins généralistes libéraux de moins de 50 ans exercent en groupe, d’après une étude de la Drees. Un chiffre en forte augmentation...
L’ouverture de l’épilation à lumière pulsée a fait bondir le Syndicat national des dermatologues-vénérologues. Il met en avant des arguments médicaux...
Sésame, gare-toi gratuitement

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.