Stationnement gratos à Paris pour les médecins en visite

Bonne nouvelle pour les médecins parisiens : la mairie de Paris leur offre le stationnement gratuit quand ils sont en visite. 

Pour favoriser les visites à domicile d’une patientelle parisienne vieillissante, la Mairie de Paris a décidé que les médecins qui interviennent au moins 100 fois par an au domicile de patients pourront être dotés d’une carte Pro Soins à domicile qui leur permet de stationner gratuitement sur le domaine public de voirie et sur l’intégralité des places de stationnement payantes de la capitale. Cette mesure est aussi ouverte aux infirmiers, sages-femmes, masseur-kinésithérapeutes et orthophonistes exerçant dans la capitale, immatriculés à Paris ou en petite couronne. La carte – dématérialisée sans carte physique fournie -  sera délivrée annuellement. Un seul droit est attribué par professionnel.
Cette mesure s’inscrit dans un meilleur accès aux soins des parisien, axe prioritaire de la politique de santé de la mairie de Paris.
 

SNIR N-1

Pour solliciter la délivrance d’une carte, preuve d’inscription à l’ordre, feuille de soins, RPPS et certificat d’immatriculation sont nécessaires. Le SNIR de l’année N-1 permettra de confirmer le volume d’activité en visites. Les remplaçants et les jeunes médecins doivent, pour leur part, fournir une attestation sur l’honneur.
 
La mairie de Paris pense aussi aux professionnels de santé qui, eux, n’effectuent pas de visites à domicile. Elle leur propose une carte de stationnement à tarif réduit si leur activité médicale principale est exercée dans Paris. D’un coût annuel de 45 euros, elle permet de ne payer que 1,5 euros par 24 heures consécutives de stationnement.
 

Marseille, Lyon, Bordeaux…

Cette mesure n’est pas tout à fait une exception parisienne. En effet, certaines agglomérations proposent des facilités allant jusqu’à un stationnement gratuit, alors que d’autres sont plus strictes.
A Marseille, un forfait annuel de 270 euros est proposé. À Lyon, deux types d’abonnements sont proposés selon le nombre de visites. Le forfait plus de 100 visites coûte 240 euros pour une heure de stationnement gratuit par déplacement.
À Nantes, le tarif préférentiel est de 0,8 euros/h. Les soignants bordelais payent 30 euros par mois.  Enfin, à Montpellier des tarifs journaliers de 2 euros, mensuels de 20 euros ou annuels de 200 euros sont proposés.
 
Ces tarifs sont plus avantageux que ceux proposés à Londres où la privatisation d’une place coute 864£ la première année puis 279£ les années suivantes.
 
La MACSF, principal assureur des professionnels de santé, rappelle que le caducée n’est pas un passe-droit et que dans tous les cas, le stationnement n’est possible que sur les places existantes.
 

Portrait de Isabelle Catala

Vous aimerez aussi

La proposition-choc de Patrick Gasser
Promis, juré c'est juste pour être en règle

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.