Rémunération : la France dans le ventre mou

On reste ou on part ?

L’OCDE a publié de nouvelles statistiques sur la rémunération des médecins dans les pays membres de l’organisation économique. Les praticiens français sont dans le ventre mou du classement, sauf les généralistes.

« La revalorisation de la profession de médecin généraliste est une nécessité absolue pour restaurer l’attractivité d’une discipline méconnue des étudiants en médecine », exprimait le 28 juin MG France dans un communiqué. Les statistiques de l’Unasa montraient pourtant une hausse de leur rémunération de 3,7 % entre 2016 et 2017. Insuffisante pour rattraper le retard accumulé, insistait le syndicat.

Le même jour, l’OCDE mettait à jour une partie des statistiques sur les praticiens de ses pays membres. Elles viennent appuyer cette idée : parmi les quinze pays pour lesquels des chiffres sont disponibles pour les généralistes libéraux, les MG français ne se classent qu’en onzième position (1) !

Devant l’Australie, derrière les Belges

Avec 131 000 dollars par an (2), ils ne devancent qu’Israël (95 000), l’Estonie (60 000), l’Australie (102 000) et la République Tchèque (69 000). L’Allemagne et le Luxembourg font bien mieux, avec respectivement 214 000 et 189 000 dollars par an. Devant, nos voisins Belges nous devancent d’un cheveu (133 000), et les Britanniques d’une petite longueur (145 000)

Chez les spécialistes, la France fait (un peu) mieux : elle se classe 6e sur 12 (3), avec un revenu moyen de 219 000 dollars, bien loin cependant des Luxembourgeois et de leurs 406 000 dollars annuels ! Les Belges sont là aussi devant nous, et largement : ils gagnent 47 % de plus ! En revanche, les Pays-Bas font un peu moins : 206 000 dollars.

Pas si mal, finalement ?

Alors finalement, l’herbe est-elle vraiment plus verte-dollar ailleurs ? Au Luxembourg et en Allemagne, cela semble plutôt clair. La rémunération rapportée au pouvoir d’achat est bien meilleure. Mais pour les autres pays, c’est bien moins évident. Si la France se classe 11e sur 15 en termes de rémunération des généralistes, elle est tout de même proche de la Belgique, des Pays-Bas, de l’Autriche ou du Canada, pour lesquels le revenu moyen des omnipraticiens ne dépasse pas les 141 000 dollars.

Mais ces chiffres sont à prendre avec des pincettes. « La rémunération est l’un des terrains où il est le plus difficile d’avoir des données comparables », explique dans Le Quotidien du Médecin Gaëtan Lafortune, économiste à la division santé de l’OCDE. « Plusieurs pays ne prennent pas en compte la totalité des revenus des médecins lorsqu’ils ont des activités mixtes, alors que certains autres prennent en compte les revenus des médecins en formation (internes et résidents), qui sont beaucoup moins élevés bien sûr ».

Alors si vous voulez partir, il faudra peut-être regarder autre chose que l’argent… Sauf au Luxembourg, bien sûr : allez-y et faites fortune !

(1) Calculé en PPA, indexé sur le pouvoir d'achat et rapporté au dollar
(2) Australie, Autriche, Belgique, Canada, République Tchèque, Danemark, Estonie, France, Allemagne, Irlande, Israël, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni et États-Unis.
(3) Australie, Autriche, Belgique, Canada, République Tchèque, Danemark, France, Allemagne, Israël, Luxembourg, Pays-Bas et États-Unis.

Source: 

Jonathan Herchkovitch

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Urssaf cotisations novembre CSG
Les cotisations Urssaf de novembre en ont certainement étonnés certains. Des médecins ont fait remonter des anomalies à leurs syndicats, qui n’ont pu...
465 cas : c'est le nombre de reprises chirurgicales recensées dans, les dossiers de sinistralité entre 2002 et 2014 par le Cabinet Branchet pour les...
Les tarifs abusifs ca suffit !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.