Comment les URPS ont-elles communiqué pendant l'épidémie ?

Les URPS ont redoublé d'innovation en matière de communication pour conserver un lien avec les patients et les autres professionnels de santé pendant cette période de confinement. 

Les URPS ont dû innover pour parer à la crise du covid19(1), notamment dans un secteur souvent ignoré dans le domaine sanitaire, à savoir celui de la communication. En termes d’informations, les URPS médecins haut de France ont par exemple créé un hub de contenus « afin de centraliser sur son site Internet toutes les informations pertinentes pour les professionnels de santé en lien avec le Covid-19 : communiqués de presse, mémos, articles en propre, contenus de partenaires, fiches thématiques, mailings… » L’URPS Nouvelle Aquitaine a opté pour une Foire aux questions particulièrement exhaustive

En Bretagne, l’URPS a opté pour une newsletter pour s’adresser  l’ensemble des professionnels de santé sur le territoire. La session Vidéo a eu un certain succès en Occitanie tandis que les réseaux sociaux ont été choisis par l’URPS Paca pour échanger sur le territoire. 

En termes revendicatifs, l’URPS Hauts de France a fait appel à la presse locale pour dénoncer par exemple la pénurie de masques, ou publié des communiqués de presse sur la même thématique

La communication a également servi la logistique : pour distribuer des masques, le Grand Est a par exemple créé un site Internet distrimasques « qui permet la délivrance de masques aux libéraux à travers le réseau des officines qui disposent d’un maillage territorial très fin ». Une application a aussi été créée par l’URPS Bourgogne Franche Comté pour transmettre des alertes sanitaires de toute nature.

Contre les fakenews, l’URPS Paca est intervenu dans les médias locaux notamment pour la Provence, et Nice-Matin « dans une démarche de sensibilisation nécessaire du grand public, rappelant l’importance du médecin libéral et de la médecine de ville qui sont par essence dans une posture de proximité ». 

Et enfin, pour rappeler que confinement n’est pas synonyme de renconcement, l’URPS Paca a lancé une campagne de sensibilisation auprès du grand public, pour répondre à la problématique du renconcement aux soins en période épidémique. 

1- Pour en savoir plus, cliquez ici. 

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Et les infirmiers en veulent plus
Un accident est si vite arrivé
Quand ce n’est pas elle qui paye

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.