Certaines ALD seront renouvelées automatiquement

La BA de Nicolas Revel

Mardi matin, le DG de la CNAM, Nicolas Revel, a annoncé que certaines affections de longue durée (ALD) seront renouvelées automatiquement. Il intervenait lors d’un débat organisé par le Conseil national de l’Ordre des médecins sur la solidarité entre les soignants.

En avril, ne te découvre pas d’un fil ! Un conseil pris au pied de la lettre par Nicolas Revel, le grand patron de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam). Le DG a annoncé mardi matin, lors d’un débat organisé par le Conseil national de l’Ordre des médecins sur la solidarité entre les soignants, le renouvellement automatique de certaines affections de longue durée (ALD) à partir de la fin du mois d’avril.

« Pour un certain nombre de pathologies dont le diabète, les ALD seront automatiquement renouvelées par le service médical », a-t-il expliqué devant un parterre de médecins, rapporte l’APMnews.

L’annonce n’a rien d’anodine

D’après l’APMnews, ce renouvellement automatique concernera 17 ALD dont la sclérose en plaques (SEP), les maladies de Parkinson et d'Alzheimer, les diabètes de type 1 et 2, les suites de transplantation d'organes ou encore l'insuffisance cardiaque grave et les troubles du rythme graves. Les ALD seront également renouvelées de manière automatique pour les patients de 80 ans et plus, hormis certaines exceptions.

Il s’agit d’une « simplification (qui) s’inscrit dans le cadre de la loi de modernisation de notre système de santé (article 198) qui a modifié l'article L324 » du code de la sécurité sociale lui permettant « de mettre en place un nouveau dispositif de gestion des ALD », a détaillé Nicolas Revel auprès de l’APMnews. Tout était donc prévu d’avance, mais l’annonce à l’Ordre lors d’un débat portant sur les solutions d’entraide entre confrères n’est pas anodine.

Croyez-le, la Sécu vous aime

Car le but est bien de simplifier le travail du médecin traitant. 10,4 millions de personnes étaient atteintes d'une affection de longue durée en 2016 et les ALD concernées par la mesure de la Sécu représentent les trois-quarts des situations. Moins de paperasse pour le médecin ? Le renouvellement sera réalisé par le service médical de la Sécu trois mois avant l’échéance d’une ALD.

Conséquence, cette tâche se résumera à une simple formalité pour le médecin traitant, qui pourra vérifier si les ALD de ses patients ont été renouvelées en surfant sur son espace en ligne amelipro. En pleine traque aux prescriptions d'IJ abusives, la Sécu donne aussi des preuves d'amour aux médecins !

Source: 

Thomas Moysan

Portrait de Thomas Moysan

 

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.