Dans les hôpitaux européens, les robots de désinfection font leur entrée

Ça a commencé ! Cinq mois après leur achat par l’Union Européenne, les premiers robots de désinfection commencent à être livrés dans les hôpitaux de l’union. Une initiative pensée pour éviter aux soignants de prendre des risques devenus inutiles ! 

Aux grands maux, les grands remèdes. En novembre dernier, la Commission Européenne avait annoncé l’achat de 200 robots de désinfections destinés aux hôpitaux. Un outil, pensé pour nettoyer les chambres des patients sans intervention humaine, dont les premières livraisons viennent de débuter. 

Le 26 février dernier donc, deux robots ont été livrés à deux établissements hospitaliers slovènes. Selon TechHopital, 29 d’entre eux avaient déjà rejoint les chambres des patients d’hôpitaux belge, danois, allemand, estonien, irlandais, grec, espagnol, croate, lituaniens, luxembourgeois ou encore hollandais.  

« Ces robots peuvent désinfecter une chambre de taille moyenne en 10 minutes, à l’aide d’une lumière ultraviolette, et traiter plus de 18 chambres en une fois. L’objectif est de garantir un environnement stérile dans les hôpitaux sans exposer le personnel à des risques inutiles » , explique la Commission européenne dans son communiqué publié le 26 février.

N’utilisant pas de produits chimiques mais un procédé physique, ces dispositifs seraient en effet plus sûrs pour les soignants. Sans oublier qu’il évite également de s’exposer à un risque devenu inutile de contamination à la Covid-19. « Le robot est actionné à distance, au moyen d’une application mobile, depuis l’extérieur de la chambre à désinfecter. Aucun personnel de santé n’est donc présent au cours de l’opération », poursuit la Commission. 

Il ne manque plus qu’à espérer voir l’un des soixante-neuf robots restants passer la porte de votre centre hospitalier ! 

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

De meilleures conditions de travail, des recrutements et une revalorisation salariale. Ce mardi 15 juin, les soignants ont répondu présents à l'appel...

La pédopsychiatrie publique va mal. Un constat partagé par les nombreux professionnels du secteur chaque année de moins en moins nombreux. En cause...

Quel est l’impact carbone de votre établissement ? Si vous vous êtes déjà posé cette question, vous vous demandez sûrement comment faire pour la...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.