Des recherches vraies, mission impossible?

Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume de la recherche ? Les scientifiques seraient-ils (doublement) aveugles ?

Probablement en un sens, car les résultats positifs sont publiés plusieurs fois, alors que les résultats négatifs ne le sont pas du tout ! Mais il y a pire…

• 50 % des articles sont « embellis » grâce à de petits arrangements de type « changement de test statistique ».
• 50 % des expérimentations publiées ne seraient pas reproductibles (sciences fondamentales). Des recherches animales tenteraient le plus souvent de nous convaincre que les médicaments testés fonctionnent aussi chez l’homme. 
• 85 % des recherches seraient « gaspillées » 

D’urgence, il faudrait se remettre en question et publier des « recherches vraies » comme le propose John P.A. Ioannidis(1). Pour cela, il faudrait mener des recherches à grande échelle en collaboration avec d’autres équipes en prenant soin d’adopter une culture de reproductibilité des recherches en enregistrant les protocoles, codes d’analyse, données sources et résultats, et en partageant tout.

Les progrès passeraient aussi par une meilleure gestion des conflits entre sponsors et auteurs, par l’utilisation de méthodes statistiques appropriées, la standardisation de définitions et critères de jugement, la définition des seuils d’efficacité plus stricts avant l’annonce des résultats et l’amélioration de la conception des études. Il faudrait améliorer le peer-review (mais comment ?), et diffuser les résultats des recherches de manière intègre… Bref, vaste programme !

*Hervé Maisonneuve est médecin, professeur associé en santé publique, blogueur, et il exerce une activité de formation en rédaction scientifique.

(1). Ioannidis JPA. How to make more published research true. 

Portrait de La rédaction
article du WUD 20

Vous aimerez aussi

L’évaluation de la science pousse les chercheurs À publier. La publication est une arène de guerriers dans laquelle certains sortent du lot par une...
Depuis quelques mois, c’est un médecin qui occupe le ministère de la santé. Certains dans la profession espèrent que cela favorisera leurs intérêts....

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.