Astuces pour présenter ses résultats

Les résultats sont le coeur d'un article : le lecteur y découvre ce qu'on a trouvé. Les résultats décrits répondent à l'hypothèse énoncée en introduction et vont être les éléments fondateurs de la discussion. Mais pour être publiables, ils doivent être originaux et importants !

La principale difficulté de rédaction du chapitre « Résultats » est qu’il faut être à la fois concis et rigoureux, avec deux grands principes à suivre. Première règle d’or : ces résultats ne doivent être ni discutés, ni interprétés, ni même commentés dans le chapitre « Résultats » !

La seconde : ils doivent strictement servir l’objectif de l’étude. Cela requiert donc de sélectionner les seules informations directement utiles à la démonstration, en évitant de présenter des chiffres qui ne s’inscrivent dans aucune problématique particulière.

Bon d'accord, mais si j'ai des tonnes de données, moi ! Comment je fais en pratique ?

1. TRIER LES RÉSULTATS QUI DÉMONTRENT ET SOUTIENNENT VOTRE HYPOTHÈSE POUR ALLER À L'ESSENTIEL !
Seuls les résultats en rapport avec l’objectif de l’étude doivent être rapportés. On les hiérarchise par ordre d’importance : le résultat qui répond strictement à l’hypothèse est prioritaire. Il faut décrire ce résultat majeur, original et important, au début de la section « Résultats ». Reste à l’illustrer avec une figure qui permet au lecteur de le comprendre rapidement, puis à exposer les résultats qui soutiennent ce résultat majeur.

2. RESTER PRÉCIS ET CONCIS !
Pour cela, les résultats chiffrés doivent être présentés sous forme de tableaux, figures ou graphiques. Les tableaux et figures ont l’avantage de présenter les données qualitatives ou numériques sous une forme claire, concise et précise. Le rédactionnel permet ensuite de décrire des évolutions dans le temps ou dans l’espace, des distributions de quantité ou de qualité. Montrez les situations en vous appuyant sur les figures et tableaux. Attention, toute redondance entre les tableaux/figures et le texte est à proscrire !

3. UTILISER LE FORMAT ÉLECTRONIQUE POUR LES DONNÉES COMPLÉMENTAIRES.
Seuls les résultats importants figurent dans le format papier de l’article. Une mention précise ainsi que des résultats complémentaires sont disponibles sur le site du journal dans le format digital de l’article version longue. Ces résultats complémentaires peuvent prendre la forme de tableaux, de figures, d’images, voire de tableurs de données, ou même d’enregistrements vidéo. Il est aussi possible de n’exposer qu’une partie des data et de renvoyer vers l’auteur pour des données complémentaires disponibles (alias « not shown »).

4. EXAMINER LES RÉSULTATS FIABLES QUI NE SONT PAS EN LIEN DIRECT AVEC L’HYPOTHÈSE.
Il peut être pertinent d’en présenter quelques-uns dans l’article s’ils ajoutent une valeur à la démonstration. En aucun cas des résultats complémentaires en rapport direct ou indirect avec l’hypothèse principale ne doivent être publiés autre part : ce « saucissonnage » est regardé de près par les éditeurs. Il affaiblit surtout la force du message principal et augmente le risque de rejet de l’article. Autrement dit : mieux vaut un article dans une grande revue plutôt que plusieurs dans des revues moins visibles ! La qualité avant la quantité…

5. EXAMINER LES RÉSULTATS QUI RÉPONDENT À UNE HYPOTHÈSE À LAQUELLE VOUS N’AVIEZ PAS PENSÉ ET QUI N’EST PAS CELLE DE VOTRE TRAVAIL.
CELA PEUT ALORS JUSTIFIER D’ÉCRIRE UN SECOND ARTICLE.

6. S’IL RESTE DES RÉSULTATS  DIVERS, PLUS OU MOINS FIABLES :  DIRECTION POUBELLE !

MORALITÉ ?!
MIEUX VAUT LA FRUSTRATION DE DONNÉES LAISSÉES DE CÔTÉ QUE DE PERDRE SA DÉMONSTRATION PRINCIPALE !

*Christophe Mariette est PU-PH de chirurgie viscérale (Lille).  Reviewer de nombreuses revues chirurgicales ou d'oncologie  (The Lancet, The Lancet Oncology, Journal of Clinical Oncology,  The Annals of Surgery, British Journal of Surgery…)

Portrait de Christophe Mariette
article du WUD 22

 

Vous aimerez aussi

Quelque part, dans les couloirs d'un CHU... "Pour c’t’article, on peut s'faire une revue À gros Impact Factor ! Une revue de référence, qu’il...
Le Think Tank #Leplusimportant propose une réforme des études de santé qui recoupe en partie les grandes orientations des pouvoirs publics. Tout en...
La sentence est tombée : pour espérer avoir un poste de chef, il faut publier ! Très bien monsieur, mais jusqu’À maintenant nous, notre...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.