Le Tours de toutes les spécialités !

Douceur des bords de Loire

Le bureau du syndicat des internes de la région Centre Val de Loire vante les avantages de son CHU, et en premier lieu le fait que toutes les spécialités soient représentées sur 3 grands sites principaux : Trousseaux (locomoteur et chirurgie pure), Bretonneau (médecine et spécialités médico-chirurgicales), Clocheville (hôpital pédiatrique), les 2 derniers étant situés en centre-ville. Autre atout, la recherche se développe avec l’inauguration de nouvelles bourses "jeunes chercheurs" afin de favoriser l'initiation à la recherche et au portage de projet parmi les internes et les jeunes chefs. « Le plateau technique est important et nous avons une activité de greffe foie/rein développée ainsi qu'une plateforme de coronarographie à forte activité », souligne le syndicat qui cite aussi une mobilité accrue avec les procédures Hugo (Hôpitaux Universitaires du Grand Ouest) lesquelles permettent à 2 internes de 2 CHU différents de l'ouest (et en particulier celui de Nantes), de permuter. « Nous avons également la possibilité de réaliser un stage inter-CHU supplémentaire par rapport aux autres régions car nous ne comptons qu'un seul CHU. » Parmi les désavantages, la petitesse de la structure comparée à ses voisines (une heure de Paris et 2 de Nantes). Cela occasionne parfois des difficultés de recrutement dans cette région, l’une des plus grandes de France, avec des distances pouvant excéder 3 heures entre Tours et les périphéries les plus éloignées : Orléans, deuxième plus grosse structure, puis Blois, Chartres, Bourges, Châteauroux et Dreux. « De plus, le CHU étant le seul de la région, il peut parfois se poser des problèmes d'accessibilité aux stages. De moins en moins cependant, étant donné que nous sommes relativement peu nombreux, les maquettes et parcours des internes étant de mieux en mieux suivis pour garantir l'équité. En revanche, il existe peu de postes CHU pour l'assistanat et le clinicat. » 


Crafty Brewpub, ouvert récemment, qui produit de la bière locale très intéressante. 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.