Si on révolutionnait la fac de médecine pour retrouver du temps médical

Article Article

A la recherche du temps médical perdu, et si tout commençait déjà par la faculté de médecine. Quels sont les leviers qui pourraient optimiser ce gigantesque investissement temporel ?

Si on révolutionnait la fac de médecine pour retrouver du temps médical

© DR.

Révolution pédagogique

L'enseignant du XXIème siècle a dû s'adapter - en moins d'une génération - à une information devenue disponible partout et immédiatement, rendant presque obsolète l'accumulation de connaissances qui était jusqu'alors le paradigme pédagogique prédominant. 

Il est rassurant de voir que cette prise de conscience à fait son chemin jusqu'au plus hautes sphères de la pédagogie médicale, puisque le Livret enseignant de la R2C (réforme du deuxième cycle) émis par la Conférence des doyens stipule en première page que la « quantité de connaissance qu'à un médecin n'est pas le principal déterminant de son expertise ». Sa principale proposition est de permettre à l'étudiant l'acquisition de compétences plutôt que de savoirs, à travers des méthodes éducatives et d'évaluation qui favorisent la participation, l'interaction et l'exposition à des situations de vie professionnelle. La R2C met aussi l'accent sur la personnalisation des enseignements afin de mieux aider les élèves en difficulté.

Cette réforme est louable et doit être implémentée rapidement mais ne constitue qu'une partie de la réponse...

Le concept des 4C

A la croisée des disruptions technologiques et sociétales, les médecins ne disposent que d'une certitude : l'évolution de leur profession sera rapide et imprévisible. De nombreux auteurs, tels Y. Noah Harari, ont développé le concept de 4C, qui sont les fondamentaux pédagogiques permettant aux étudiants d'appréhender de manière autonome ces changements : 

  • Collaboration,
  • Communication,
  • Créativité
  • Sens Critique.

Des thèmes centraux de la pédagogie contemporaine qui brillent par leur absence dans le cursus médical (à l'exception de quelques heures de LCA, la fameuse lecture critique d’article). Voici une graine d'idée toute simple, qui fleurira surement dans l'esprit d'enseignants qui choisiront d'y dédier du temps.

Think outside the box

L'enseignement médical se cantonne malheureusement trop souvent à l'enseignement de la technique médicale. Intelligence artificielle, block-chain, macro-économie, etc, sont des concepts qui restent nébuleux pour la majorité des médecins, alors qu'ils sont essentiels pour comprendre les évolutions de leur métier, collaborer avec les autres sphères professionnelles et participer à la création de solutions d’avenir. Sans qu'ils fassent l'objet d'un traitement détaillé, il semblerait malgré tout fort profitable qu'une attention institutionnelle soit portée à l'extension du champ intellectuel des étudiants en médecine.

Compétences clef

Devenus travailleurs informatiques en quelques années, puisqu'ils passent deux fois plus de temps devant un écran que devant leurs patients, les médecins n'ont pourtant presqu'aucune formation à l'informatique et à l’ergonomie. Contemplons un instant le temps perdu par un interne qui écrit sa thèse sans connaitre l'existence la fonction Ctrl+F ou de Zotero. Et celui qui sera pris par des troubles musculo-squelettiques parfaitement évitables.

Autre situation, une diapositive avec huit schémas et trente lignes de texte, lues à la lettre, implacablement, devant une audience qui oscille entre réseaux sociaux et sommeil. Que de temps perdu !

En quelques heures on apprend à faire un PowerPoint potable, à s'exprimer devant un public et à employer des métaphores. Encore quelques minutes et vous saurez intégrer une vidéo Youtube et faire des infographies. L'internet regorge de pépites pédagogiques (Science étonnante, Kurzgesagt pour ne citer qu'eux), qui rappellent qu'une image vaut mille mots, il serait bien dommage de laisser une méconnaissance technique limiter leur utilisation. 

Il serait donc nécessaire d'être spécifique en regard de certaines compétences clefs : informatique, ergonomie, pédagogie en y consacrant quelques heures de plus pour en sauvegarder bien d’autres.

https://www.temps-medical.whatsupdoc-lemag.fr/


Du temps perdu, à la fac, il y en a beaucoup. À apprendre des choses pas très utiles, d'une manière pas très efficace, en passant à côté de choses essentielles. A nous toutes et tous d'en prendre conscience pour le reconquérir.

Par Thomas Delaye

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers