Qui veut être sur le podium des Trophées de la santé mobile ?

Nous vous le disions la semaine dernière, 43 participants se disputent cette année le titre de meilleure application santé de l’année dans le cadre des Trophées de la santé mobile. Les jurés ont terminé leur vote, et les résultats sont attendus demain. L’occasion d’en savoir un peu plus sur ce qui les a marqués.

« Les Trophées sont une excellente porte d’entrée pour les applis e-santé à l’hôpital », s’enthousiasme Chanfi Maoulida, directeur de projet digital pour l’AP-HP et membre du jury. Pour lui, ce sont les projets du type de ceux qui sont en lice qui feront avancer à plus grande échelle la médecine digitale.

Son conseil ? « Il est important de bien identifier le cœur de cible. » Il cite par exemple l’application pour enfants « Ben le koala » (qui aide les enfants à se brosser les dents ou se laver les mains correctement), selon lui parfaitement adaptée à un jeune public. 

De l’autonomie, et une meilleure prise de conscience

De son côté, le Dr Christian Castagnola, vice-président délégué à la communication de l’Association française d’urologie (AFU) et lui aussi membre du jury, préfère privilégier les applications qui redonnent leur autonomie aux patients « dans le sens éthique du terme », et qui permettent d'éduquer le patient dans une « relation de plus en plus horizontale ». « Renforcer sa connaissance sur la maladie et participer à la décision médicale qui les concerne est pour moi un point important », précise l’urologue.

En tous cas une chose est sûre : chaque juré a joué le jeu à fond. Chacun dit avoir pris le temps d’installer et d’utiliser chacune des 43 applications. « Personnellement, il y en a une qui m’a beaucoup enthousiasmé », admet Christian Castagnola. Laquelle ? Motus : le nom des lauréats sera dévoilé samedi à 16 heures. Pour patienter, n'hésitez pas à vous rendre à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris : la fine fleur de la e-santé française y sera présente pour l’occasion, dès 14 heures.

Portrait de La rédaction

 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.