Médecins, bougez-vous sur les prescriptions

Guide HAS prescription activité physique
Médecins, bougez-vous et faites bouger vos patients

La Haute autorité de santé (HAS) a publié un guide pratique pour des consultations d’activité physique, afin de doper les prescriptions de sport sur ordonnance. Apparemment, vous n’êtes pas encore au top de votre forme…

La HAS pense à ses praticiens ! Après le guide pratique pour la prise en charge des patients séropositifs à destination des med gé, elle récidive une semaine plus tard avec celui pour la prescription d’activité physique« Depuis 2016, les médecins peuvent prescrire une activité physique adaptée à leurs patients et sont les mieux placés pour le faire », rappelle l’autorité. « Pourtant, ils manquent de référentiels et d’outils, notamment sur la gestion du risque cardiovasculaire, et prescrivent encore de façon inégale sur le territoire ».

Les recommandations officielles de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : 2h30 d’activité physique par semaine, à raison de 3 à 5 fois. All inclusive : sport, déplacements actifs (vélo, marche, escaliers), et dans l’ensemble « toutes les activités physiques induisant un léger essoufflement et un peu de transpiration ». Des recommandations que le ministère aimerait voir suivies, afin de faire baisser les dépenses de santé. Quitte à investir dans des consultations et prescriptions dédiées.

Bust a move

Dans son guide, la HAS propose une actualisation des connaissances sur les impacts sur la santé, des processus de déroulé de consultation d’activité physique, des grilles d’évaluation des risques et des référentiels d’aide à la prescription pour six pathologies : BPCO, maladie coronaire stable, HTA, obésité, diabète de type 2 et AVC.

Le tout, dans un joli PDF de 109 pages. Il aide à l’évaluation des besoins, fournit des outils de motivation, et compile même en annexe les questionnaires qui peuvent accompagner la consultation. Alors, on dit merci qui ?

Et pour terminer, la HAS tease : de nouveaux référentiels sont en préparation pour les cancers, l’insuffisance cardiaque chronique, la dépression, les personnes âgées et la femme enceinte. Sortie prévue : 2019 !

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Et Agnès Buzyn fatigue
Avec son approche innovante, la médecine thermale est dans l'air du temps. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter !
Merci Agnès Buzyn, bien sûr

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.