Viens voir le docteur : la chaîne Youtube qui te parle de santé pub’

Chiant la santé pub’ ? Tout dépend comment on en parle. Trois jeunes Lilloises, deux internes en santé pub’ et une chef de projet en santé, ont décidé de monter leur chaîne Youtube pour faire de l’information santé qui passe crème. Son nom : Viens voir le docteur.

Trois filles, un chat, un canapé. Ce n’est pas une soirée pyjama, mais la formule d’une nouvelle chaîne Youtube lancée en avril par deux internes de santé pub’ et une chef de projet en santé. Son nom : Viens voir le docteur (VVLD). Et effectivement, pas de quoi avoir peur. Détendues mais solides sur le fond, ces trois Lilloises pas encore trentenaires s’efforcent d’expliquer les enjeux de santé publique au commun des mortels.

« Je suis une fervente consommatrice de Youtube, des tuto beauté aux changements de roue sur aire d’autoroute, et je me suis dit qu’il y avait une place à prendre dans la santé publique », raconte Pierrine, interne en 2e année de santé publique à Lille, à l’origine du projet. L’idée prend forme et voici les trois amies, quelques mois plus tard, qui parlent vaccination et tampons hygiéniques sur le web. Avec un credo : pas de blouse, on tutoie l’abonné et on parle comme dans la vie normale.

3 girls, 1 cat

 « Quand quelqu’un a un problème médical, il peut aller voir son médecin traitant», explique Élisa, chef de projet en santé. « Mais il a souvent très peu de temps à investir dans la prévention, et puis il y a toujours un rapport d’autorité» Le patient se rabat alors souvent sur le web ou se retrouve à questionner un pair, famille ou ami. « Nous avons voulu faire la synthèse de ces trois démarches », conclut l’unique non-médecin du trio.

Et force est de constater que le ton, spontané et chaleureux, passe bien. Dernière vidéo en date : l’analyse des programmes santé de Le Pen et Macron. Et pas question de tresser des louanges, d’un côté ou de l’autre. « Programmes très timides au mieux, préjudiciables au pire », y tranche Marielle, la troisième comparse. « On a essayé de rester objectives mais les deux manquaient d’une vision globale de la santé », renchérit Pierrine, qui déplore qu’on « isole la santé des questions sociales et environnementales ».

Femmes et LGBT notamment

Car les youtubeuses rappellent volontiers que la santé est un tout : un « état de complet bien-être physique, mental et social », d’après la définition ambitieuse de l’OMS. Les prochaines vidéos de la chaîne traiteront ainsi de sujets aussi variés que le burn out, la carte Vitale ou encore l’endométriose. Avec un focus particulier sur les sujets concernant les femmes et la communauté LGBT.

Toutes les idées sont bienvenues, précise Élisa, qui souhaite développer l’aspect participatif de Viens voir le docteur. Et pourquoi pas, à terme, intervenir dans les entreprises ou les écoles. Et au fait, pourquoi ce nom très… générationnel ? « On a carrément galéré : on voulait un truc marrant et punchy mais c’est difficile en santé ! », avoue Pierrine. « … L’alcool a aidé. » C’est dit, on ne coupe pas au montage !

Portrait de Yvan Pandelé

 

Vous aimerez aussi

Ciné week-end: Cake, de D. Barnz (sortie le 8 avril 2015)
De la Belgique au Canada, la France n'est qu'une étape
La lutte contre les sociétés de codage !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.