Quand les stars viennent au secours de la médecine

Les peoples se dévoilent et déstigmatisent leur maladie

On se souvient du buzz lancé par Angelina Jolie, il y a près d'un an, à l'annonce dans le New York Times de sa double mastectomie préventive. Aussitôt annoncée, l'opération de l'actrice a fait explosé les consultations d'oncologie. Le Odile Cohen-Haguenauer, oncogénéticienne, a vu ainsi ses demandes de consultations doubler. Des femmes à la lourde histoire familiale, qui n'osaient pas démarcher, ont pu bénéficier d'un suivi ou d'une simple réassurance, a rapporté notre consoeur dans Le Plus du Nouvel Observateur. Tout cela grâce à une simple révélation, d'une des actrices les plus glamours du grand écran.

Je suis malade, et alors ?

Plus récemment, une ancienne mannequin s'est photopgraphiée, en lunettes de soleil et maillot de bain. Jusque là rien d'étonnant... à un détail près : une poche de colostomie mise en évidence. Selon le Huffington Post, la photo aurait été vue par 9 millions de personnes, les réseaux sociaux aidant. Atteinte de la maladie de Crohn, la jeune Anglaise de 23 ans, aujourd'hui maquilleuse professionnelle, se réjouit de ce succès : "Si ça peut inspirer ou aider des gens dans ma position à se sentir plus à l'aise dans leur peau, alors je suis vraiment heureuse." Comme quoi, le selfie peut avoir du bon !

Les bienfaits de l'identification

Ce n'est pas la première fois que des célébrités lèvent le voile sur leur maladie. Mais ce qui tranche aujourd'hui, c'est la manière décomplexée d'en parler. En montrant leur vulnérabilité au grand public, les stars donnent l'occasion de s'y identifier. Et ainsi, de moins tarder à se faire soigner. À l'heure où les maladies chroniques gagnent largement le podium de la morbidité, on a tout intérêt à s'en saisir. D'aucuns clameront qu'il n'y a plus d'intimité. Mais nous, on dit : Banco, déstigmatisons la maladie !

Source: 

Publié par AP

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les déserts médicaux sont d’abord l’expression d’une émotion populaire vive, d’un sentiment d’inquiétude relayé sans discernement par les élus locaux...

Cette semaine, dans la revue de presse de WUD, nous avons pêché un anesthésiste avec la main lourde. Une étude des illustrations des...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.