Faites avancer la prise en charge de la Fibrillation Atriale : à vos marques, prêts… partez !

#LaFAnAttendPas ! C’est sous ce slogan qu’un sprint digital consacré à la Fibrillation Atriale (FA), trouble du rythme cardiaque le plus fréquent1, s’apprête à démarrer en mai. Son objectif : réunir tous les acteurs qui s’intéressent à la FA et à la prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) pour réfléchir collectivement à des solutions innovantes qui amélioreront le parcours de soins des patients. Et vous, en serez-vous ?

 

C’est un événement inédit. En mai prochain, les cerveaux vont chauffer à l’occasion du sprint digital organisé par l’Alliance Bristol Myers Squibb - Pfizer, dans le cadre de son nouveau programme de co-innovation. Ce programme met à l’honneur une thématique médico-scientifique pour faire avancer les pratiques, approfondir les connaissances, faire émerger des idées nouvelles. La première saison a donc pour thème : améliorer la prévention des AVC chez les personnes atteintes de FA.

 

Rappelez-vous, on vous avait présenté ici  cette maladie et ses problématiques : des patients peu informés sur la maladie, ses symptômes, ses risques. Or, plus ils sont conscients de la gravité de celle-ci, plus leur attention sur le suivi de leur prise en charge sera renforcée.

De ce constat est née l’envie de renforcer la prise de conscience autour de la FA, pour mieux en réduire les risques associés. Préciser le nom d’une maladie et l’expliciter, cela permet au patient de prendre le pouvoir sur elle, et in fine, de mieux lutter contre les AVC - dont le risque est multiplié par 5 chez les personnes atteintes de FA2

 

Une maladie, trois challenges

C’est donc sous la forme d’un challenge avec 3 problématiques que la thématique a été conçue. Sous la forme, plus précisément, d’un sprint digital baptisé #LaFAnAttendPas. Semblable à un hackaton, le sprint va réunir tout au long du mois de mai 2021 des professionnels de santé (médecins généralistes, cardiologues, pharmaciens, infirmiers…), des associations de patients, des designers, des startupeurs et des innovateurs de tous les horizons.

 

Ensemble, ces acteurs devront relever les trois challenges définis autour de la FA. Le premier : comment faire de l’annonce de la maladie une prise de conscience des risques de la FA ? Le deuxième : comment favoriser l’émergence d’une équipe thérapeutique pluridisciplinaire autour du patient dans la prise en charge de la FA ? Le troisième : comment accompagner l’appropriation et la montée en compétence des patients ?

 

 

Le saviez-vous ?

Selon un sondage Ipsos3 réalisé en 2019, seul 17% des patients atteints de Fibrillation Atriale avaient précisément connaissance du terme avant leur diagnostic. A la place, les patients évoquent plutôt une « maladie du cœur », des « arythmies cardiaques »4.

Par ailleurs, les connaissances des risques liés à la FA, notamment du risque d’AVC, pourraient être largement augmentées. Pour 53% des médecins généralistes et 48% des cardiologues, les patients ne sont pas suffisamment sensibilisés aux conséquences de la FA4.

Ces chiffres confirment l’importance de trouver de nouvelles pistes !

 

Intelligence collective

Un comité multidisciplinaire chapeautera l’événement. Son rôle : guider les participants et évaluer les propositions issues de cette grande réflexion collective. Il définira, par exemple, les critères permettant d’identifier les bonnes solutions à déployer, les réponses adaptées aux challenges. A l’issue du sprint final, c’est lui qui identifiera et classera les solutions imaginées par les participants. Il sera composé de quatre collèges : les professionnels de santé (cardiologues, médecins généralistes, pharmaciens, infirmiers) ; les associations de patients (France AVC, Alliance du cœur…) ; la e-santé (Club Digital Santé, Société Française de Santé Digitale) et des représentants de l’Alliance Bristol Myers Squibb - Pfizer.

 

Véritable démarche d’intelligence collective, l’événement #LaFAnAttendPas se déroulera en trois temps :

  1. Des « ateliers inspiration » organisés par les experts chargés d’inspirer les participants, les problématiques propres à la FA seront dégagées, ainsi que les grands enjeux liés à cette pathologie chronique.
  2. L’atelier « comité scientifique » qui permettra de déterminer collectivement les critères d’évaluation des solutions.
  3. Le « sprint final » des 28 et 29 mai où les participants devront se creuser les méninges pendant deux demi-journées. Ils seront réunis pour un atelier créatif. La première demi-journée sera dédiée à l’idéation ; la seconde, à la recherche de solutions. À l’issue de celles-ci, le jury sélectionnera et classifiera les solutions conçues par les équipes.

 

Courir un sprint en ligne, ça vous dit ? What’s Up Doc est partenaire de l’événement ! Pour avoir toutes les infos, rendez-vous sur le site dédié, www.lafanattendpas.fr, et inscrivez-vous pour faire partie des participants qui imagineront des solutions innovantes pour combattre la FA et prévenir les AVC. Vous pouvez également simplement assister aux ateliers créatifs afin d’augmenter vos connaissances autour de la FA. On vous attend nombreux !

 

 

What’s Up Doc est engagé aux côtés de l’Alliance Bristol Myers Squibb - Pfizer avec un objectif : améliorer la prise en charge de la FA et prévenir les AVC !

 

 

PP-GIP-FRA-2395 - CVFR2100588-01 - NP - Avril 2021

Source: 

1. Camm AJ et al. Guidelines for the management of atrial fibrillation. Eur Heart J.(2010) 31, 2369-2429)

2. Enquête Ipsos sur le parcours des patients FA. Juin 2019

3. Enquête qualitative Sanoïa réalisée pour BMS-Pfizer. « Persistance des anticoagulants oraux dans la FA ». Octobre 2020

Portrait de Marion Guerin

Vous aimerez aussi

Quand la Fibrillation Atriale, appelée aussi FA, est détectée et traitée, elle est souvent mal connue des patients. Pourtant, une meilleure...

Un regard clinique affûté.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.