Covid19 : MG France contre les « tests de convenance personnelle »

Un arrêté autorise le remboursement des tests PCR sans ordonnance. Pour MG France cette facilité a pour conséquence d'embouteiller les laboratoires d'analyse médicale. 

Le syndicat de médecins généralistes MG France est en colère. Cause de son courroux ? L’apparition, depuis un mois, de signaux faibles de reprises de l’épidémie, et l’absence de stratégies pertinentes du gouvernement, qui entrainent des retards de prises en charge de patients possiblement infectés par la Covid19. Ainsi, « MG France enregistre de nombreux témoignages signalant que les patients symptomatiques ou cas contact attendent parfois plusieurs jours la réalisation ou le résultat du test rt-PCR prescrit par leur médecin traitant », annonce le syndicat dans un communiqué. 

Sur plus de 1000 réponses à leur enquête, 30% des médecins généralistes déclarent ne pas pouvoir obtenir un prélèvement sous 48 heures et 32% des MG obtiennent le résultat trop tard, au-delà des 48 heures après le prélèvement. Pour quelles raisons ? Ce retard est dû à un embouteillage dans les laboratoires d’analyse médicale, car un grand nombre de personnes réalisent ces tests sans ordonnance, maintenant remboursés par la sécurité sociale. En effet, un arrêté du 24 juillet facilite la prise en charge par l’assurance maladie des examens de détection du SarsCov2 sans prescription.

« De ce fait, les cas diagnostiqués tardent à être confirmés, les enquêtes de contact-tracing ne peuvent être lancées à temps et la diffusion du virus est facilitée », peste MG France. Qui regrette : « Ne pas prioriser les tests à visée diagnostique chez les patients suspectés de covid conduit à laisser se développer des foyers d’infection et favorise la reprise de l’épidémie. » 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Place à l’installation ! Question démarches administratives, certains internes en médecine sont rodés, suite à l’obtention de la licence de...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.