TROUVER UN POSTE
OU UN REMPLA'

rechercher
Vous devez choisir un critère
TROUVER SA FORMATION

voir les formations
TROUVER SA BOURSE
DE RECHERCHE

Bourse Prix

voir les bourses de recherche
E-santé > App'Store Santé
L’appli My eReport
La pharmacovigilance en poche !
What's up doc | numéro 27 | août 2016 | Guillaume Marchand, mHealth Quality* | E-santé
Réagir/commenter Ajouter aux favoris Envoyer Imprimer    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn+  Partager
L’appli My eReport permet à toute personne ayant utilisé un médicament et présentant un effet indésirable ou secondaire susceptible d’être iatrogène de le déclarer directement aux professionnels de santé et aux autorités sanitaires à partir d’un terminal mobile (smartphone, tablette).

Éditée et développée par eVeDrug, My eReport relève des applis de vigilance. Facile d’utilisation, elle s’adresse aux patients comme aux professionnels de santé, leur permettant de communiquer en temps réel, de façon fiable et sécurisée, tout type d’effet indésirable. Au diable la démarche obscure et administrative de pharmacovigilance, place aux déclarations au creux de la main ! Décortiquons cette app’ gratuite, disponible sur l’App Store et le Play Store, et fraîchement labellisée par mHealth Quality !


MÉDICAL

Les + : Si la médecine est réglementée, les applis mobiles de santé se doivent de l’être aussi ! Côté usager, la valeur médicale repose sur la crédibilité des informations fournies et leur pertinence. Côté appli, cette dernière a été confirmée après évaluation par un panel de professionnels de santé : contenus médicaux pertinents, adaptés à chaque pathologie, dont le ou les auteurs sont identifiés. Les infos médicales sont parfaitement adaptées au public cible, ce qui diminue fortement les risques de mauvaises interprétations.

Les - :  Les références de la base de données utilisées par les auteurs ne sont pas présentées dans l’appli, or ces mentions accréditent la qualité du contenu. La version des sources n’est pas mentionnée non plus.


JURIDIQUE

Les + : Les conditions générales d’utilisation sont rédigées en français, dans un langage clair et compréhensible par tous. L’appli ne collecte ni de données sur les ordonnances à des fins de prospection ou de promotion commerciale, ni de données relatives aux finances, à la vie professionnelle et/ou aux opinions politiques.

Les - : My eReport n’affiche pas le nom et les coordonnées du directeur de publication ni celles de l’hébergeur. La police de l’éditeur ne couvre pas les atteintes à la vie privée, en cas de divulgation de données.


ÉTHIQUE

Les - : L’appli ne dispose pas d’une analyse de ses enjeux et de ses risques, ce qui pose un véritable problème. Cette analyse permet pourtant d’anticiper et de prévenir contre les préjudices éventuels que peut subir l’usager de santé.


EN RÉSUMÉ

De l’avis de l’équipe mHealth Quality, cette appli « améliore la compréhension du parcours de soins par les patients ainsi que les pratiques des professionnels de santé ! Fonctionnelle et très détaillée, elle apporte une très bonne opportunité pour les patients de signaler leurs effets indésirables au professionnel de santé. » La moitié des mobinautes issus du grand public ayant évalué l’application considèrent d'ailleurs qu’elle améliore leur relation avec leur professionnel de santé ; 80 % d’entre eux seraient prêts à la recommander spontanément à leur entourage. En bref, My eReport place le patient au cœur de son parcours de soins et constitue un moyen efficace d’optimiser la sécurité et le bon usage des médicaments !

*mHealth Quality Premier label collaboratif en santé mobile et connectée proposé par dmd Santé qui analyse en profondeur jusqu’à plusieurs centaines de critères constitutifs de la pertinence et de la qualité d’une application. Sont passés au crible : la pertinence des contenus médicaux, l’analyse juridique et la protection de la vie privée, l’analyse réglementaire, la conformité éthique, la sécurité du code et la valeur d’usage. Le processus de labellisation a lieu en trois étapes distinctes :
- L’éditeur soumet gratuitement son application ;
- Après vérification de la catégorisation, il accède gratuitement à un autoquestionnaire ;
- Si l’appli atteint les notes suffisantes à l’autoquestionnaire, elle est évaluée par un panel de professionnels de santé et de patients pour sa valeur d’usage et sa sécurité informatique (via Pradeo, partenaire de dmd Santé).

What's up doc | numéro 27 | août 2016 | Guillaume Marchand, mHealth Quality* | E-santé
Réagir/commenter Ajouter aux favoris Envoyer Imprimer    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn+  Partager
LIRE AUSSI...
L’EXERCICE MÉDICAL ET LE MONDE DE L’INDUSTRIE
Le système de santé interagit avec l’industrie dans une approche essentiellement qualitative et économique, où la question (...)
FAIRE MÉDECINE, EST-CE LE PIED ?
Entre peine-à-jouir de/du service et autres Henri/Marie-couche-toi-là de la promo, notre formation médicale a parfois du (...)
GERIATRICS
In this thirteenth English corner, you will find a contribution dealing with geriatrics. We would like to remind you that (...)