CLASSEMENT 2016-2017 DES CHU ET DES SPÉCIALITÉS

VOTRE CV EN LIGNE

Facile, pratique,
confidentiel et gratuit
rechercher
TROUVER UN POSTE
OU UN REMPLA'

rechercher
Vous devez choisir un critère
TROUVER SA FORMATION

voir les formations
TROUVER SA BOURSE
DE RECHERCHE

Bourse Prix

voir les bourses de recherche
Actualités : tout ce que vous devez savoir
Rémunération sur objectifs : les remplaçants veulent quitter le banc de touche
Santé publique
Une fois de plus, les généralistes remplaçants ont été exclus de la ROSP 2016, alors que leurs confrères installés ont touché près de 7 000 euros en moyenne. En effet, bien qu’ils appliquent les tarifs de la Convention médicale, ils n’en sont pas signataires et n’ont donc pas droit aux contreparties. Leur syndicat, le ReAGJIR, pousse un coup de gueule.
Bruno Martrette | Hier à 07h00 | Libéral
Digitaliser la santé
Il était temps pour Yves Charpak
Yves Charpak, médecin de santé publique, chercheur et spécialiste de l’évaluation, réagit à l'annonce de 555 millions d'euros pour que le système de santé soit à la pointe du numérique.
La rédaction | lundi 24 avril à 08h02 | Libéral
Incidents au cabinet : quand attendre rend dingue
Moins d’ophtalmo, plus d’agressions
Les incidents au cabinet se multiplient et les ophtalmo sont en première ligne, juste après les généralistes. En cause, bien souvent : un temps d’attente jugé excessif par les patients.
Yvan Pandelé | mardi 11 avril à 18h32 | Libéral
Rencontre avec Pierre De Haas, le prophète des maisons de santé
Les candidats en rêvent, il les fait
L’idée à la mode, pour lutter contre les déserts médicaux, ce sont les maisons de santé pluri-professionnelles (MSP). Un engouement qui fait sourire le Dr Pierre De Haas. Ce généraliste, pionnier de l’exercice regroupé, est en train de lancer Espage, une nouvelle société qui propose des solutions concrètes pour aider les professionnels à s’installer ensemble.
Propos recueillis par Adrien Renaud | vendredi 7 avril à 16h45 | Libéral
Causes désespérées : dermato à Paris
Spécialiste peaux noires apprécié
Qui l’eût cru ? Il semblerait que même à Paris, les temps soient durs pour trouver un remplaçant. La preuve avec Camille Fitoussi, dermatologue spécialiste de la peau noire qui partage depuis 30 ans un cabinet porte des Lilas.
La rédaction | jeudi 23 mars à 14h10 | Libéral