CLASSEMENT 2017-2018 DES CHU ET DES SPÉCIALITÉS

VOTRE CV EN LIGNE

Facile, pratique,
confidentiel et gratuit
rechercher
TROUVER UN POSTE
OU UN REMPLA'

rechercher
Vous devez choisir un critère
TROUVER SA FORMATION

voir les formations
TROUVER SA BOURSE
DE RECHERCHE

Bourse Prix

voir les bourses de recherche
Invivox, le Tinder des chirurgiens
Besoin de perfectionner votre technique ? Que direz-vous d’un petit rencard au bloc ?
Formation | 16 septembre 2016 | Johana Hallmann
Réagir/commenter Ajouter aux favoris Envoyer Imprimer    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn+  Partager

Lancée jeudi dernier, la plateforme Invivox propose à tout chirurgien qui souhaite se perfectionner d’être mis en relation avec le praticien qu’il lui faut. Un outil web de compagnonnage qui veut révolutionner la formation médicale. 

 

On ne va pas se mentir : la chir', c’est comme l’amour, ce n’est pas en lisant des livres qu’on devient expert. Et ça, Invivox, petite startup française, l’a bien compris. Sa plateforme a été lancée jeudi dernier et propose un concept innovant. Qu’on habite Hong Kong, Berlin, New York ou Paris, il est désormais possible d’ouvrir son bloc opératoire à ses confrères pour leur faire profiter de son expérience, ou de solliciter un confrère chirurgien dont on souhaite apprendre une technique opératoire particulière. Le site, en version 1, fait suite à une version bêta qui a conquis le cœur de pas moins de 500 praticiens dans le monde. Rien que ça.

Compagnonnez facile

L’un des arguments phare de cette jeune entreprise, c’est la simplicité d’organisation. En quelques clics, il est possible de se créer un profil dans lequel toutes les informations sont disponibles pour trouver LE big love. Celui qui propose d’accueillir un padawan dans son bloc renseigne ses disponibilités, le nombre d’invités qu’il peut accueillir, les modalités de logement, l’éventuel coût de ce compagnonnage, et, petit bonus, on trouve parfois de petites infos sur le matériel utilisé. Il précise également tout son parcours professionnel, son nombre d’interventions, son université, ses diplômes, etc. 

« C’est l’occasion pour les chirurgiens de découvrir une nouvelle technique, un nouveau geste opératoire, de se former à une nouvelle technologie ou à l’utilisation d’un nouvel outil », explique Julien Delpech, co-fondateur du site. Sept spécialités sont déjà enregistrées dans les propositions de formations. « Invivox veut répondre à un besoin de démocratisation du compagnonnage », ajoute Julien. « La plateforme est bien sûr ouverte à toutes les spécialités », précise-t-il.

Main dans la main avec les universités

Et si mettre en relation les médecins individuellement est la mission première d’Invivox, ce n’est pas la seule. Certains, comme le Pr Alain Cribier, chef du service de cardio du CHU de Rouen et fondateur du Medical training center de l’université, n’hésitent pas à s’approprier l’outil pour en faire un moyen de communication à grande échelle.

« J’ai plongé immédiatement dans l’idée », raconte le PU-PH. « C’est la réponse à tous nos problèmes d’organisation. » Sur sa page, le praticien propose donc l’accès à des formations sur la pose de valves aortiques. Les participants peuvent s’inscrire depuis le monde entier et payer via Invivox. « Il ne nous reste plus qu’à accueillir les participants et les former », s’enthousiasme Alain Cribier. 

Les fondateurs de la plateforme espèrent que leur initiative, unique au monde selon eux,  permettra aux praticiens de tisser des liens et d’améliorer la qualité des soins. De l’amour, plein d’amour, et un peu d’ambition quand même : « Nous ne le cachons pas, à l’horizon 2020, nous espérons devenir le leader mondial de la formation des médecins », conclut Julien Delpech. Aujourd’hui Paris, demain, le monde ?

 

 

 

Formation | 16 septembre 2016 | Johana Hallmann
Réagir/commenter Ajouter aux favoris Envoyer Imprimer    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn+  Partager